Assurance-vie : Les principales garanties de prévoyance 

Partagez-moi !

Lors du décès de l’assuré, la compagnie d’assurance verse la somme correspondante à la valeur de rachat (qui fluctue en fonction de l’évolution des marchés financiers) au bénéficiaire.

 

En conséquence, cette valeur de rachat peut être inférieure aux versements nets réalisés par l’assuré. Afin de contrecarrer ce risque, il est donc nécessaire de souscrire une garantie de prévoyance.

1/ Le décès plancher

Cette garantie de prévoyance s’avère être la plus répandue sur le marché. Elle permet au bénéficiaire de percevoir un capital égal aux versements nets de frais quelle que soit la valeur des unités de compte à cette date.

2/ Le décès majoré

Cette garantie de prévoyance permet d’augmenter le capital garanti d’un certain pourcentage par rapport à la garantie plancher.

3/ Le décès indexé

Cette garantie de prévoyance permet d’augmenter chaque année le capital garantie en indexant le cumul des sommes nettes investies à un taux annuel choisi, pouvant être le taux du livret A,  l’inflation….

4/ Le décès cliquet

Cette garantie de prévoyance cristallise les plus values boursières. Le montant versé au décès de l’assuré correspond à la plus haute valeur de l’epargne atteinte sur le contrat.

Assurance vie : notre sélection

Critéres de selection :

  • Assurance vie sans frais sur versement
  • Taux fonds en euros de la dernière année > 4,1%
  • Moins de 0,80% de frais de gestion sur le fonds en euros
  • Moins de 0,85% de frais de gestion sur les unités de comptes
Impossible d'afficher le tableau.
Reponse Exalead incorrecte
Partagez-moi !